Moins d’armes nucléaires dans le monde mais plus modernes

armes nucléaires
AP

Le nombre d’armes nucléaires dans le monde a encore baissé durant l’année passée mais les pays détenant l’arme atomique lui donnent une « importance accrueé et modernisent leur arsenal, selon un rapport publié lundi. Début 2019, les Etats-Unis, la Russie, la Grande-Bretagne, la France, la Chine, l’Inde, le Pakistan, Israël et la Corée du Nord

Kim Jong-Un aurait fait exécuter les diplomates qui ont négocié avec Trump

Kim Jong-Un
© Getty

Parmi les victimes, l’émissaire spécial pour les Etats-Unis, Kim Hyok-chol. L’interprète de Kim Jong-un a quant à elle été envoyée dans un camp de prisonniers en raison d’une présumée erreur de traduction lors du sommet d’Hanoï, selon un journal sud-coréen. Selon un journal sud-coréen, The Chosunilbo, Kim Jong-un a fait exécuter son émissaire spécial pour

Au Japon, Trump se montre conciliant avec la Corée du Nord et l’Iran

Japon
© AFP

Le président américain Donald Trump a renouvelé dimanche, au deuxième jour de sa visite d’Etat au Japon, sa confiance au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, et semblé minimiser les récents essais d’armes menés par Pyongyang. Le président américain Donald Trump a estimé, lundi à Tokyo, que son pays et la Corée du Nord avaient un «

Législatives en Corée du Nord : des élections sans suspense

élection
Une Nord-coréenne présente sa carte d'identité pour pouvoir voter, le 10 mars 2019 à Pyongyang. — Ed JONES / AFP

Ce dimanche, le dirigeant suprême Kim Jong-un, et l’ensemble des Nord-Coréens, se sont rendus aux urnes pour élire les 687 députés de l’Assemblée populaire suprême, le Parlement nord-coréen. Une élection toutefois bien particulière : dans ce régime considéré comme dictatorial et comme l’un des plus répressifs au monde, seul un candidat est autorisé à se

Trump et Kim Jong-un parlent de «dénucléarisation» malgré l’échec du sommet de Hanoï

sommet d’Hanoï

Le dossier épineux du sommet d’Hanoï s’est terminé d’une façon abrupte et sans accord préalable, mercredi. Malgré tout, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump ont convenus de continuer «leurs discussions fructueuses sur la dénucléarisation», selon une dépêche émanant de l’agence officielle nord-coréenne KCNA ce vendredi. Les deux dirigeants des superpuissances

Le deuxième sommet entre Trump et Kim Jong Un se conclut sans accord

sommet
Le président américain Donald en compagnie du leader nord-coréen Kim Jong Un à Hanoï, au Vietnam, le 28 février 2019. — Saul LOEB / AFP

Le sommet de Hanoï s’est conclu sans qu’aucun accord ne soit conclu entre le dirigeant suprême de la Corée du Nord, Kim Jong Un, et le président américain Donald Trump, a annoncé la Maison Blanche. En cause : des divergences sur la question des sanctions. Le chef d’Etat nord-coréen a réclamé une levée totale des

Sommet Trump/Kim Jung – Un mercredi à Hanoi La voie de la paix est-elle pavée de bonnes intentions ?

Hanoi
Le premier sommet Trump/Kim Jung Un eut lieu en juin 2018 à Singapour.

Par Mustapha KHAMMARI * Hanoi s’apprête à vivre un événement inédit dans l’Histoire du Vietnam et de la paix mondiale : Le deuxième sommet américano nord-coréen y aura lieu mercredi et jeudi prochains (27 et 28 février). Etrange retour de l’Histoire : La capitale de l’ex-Vietnam du nord, fief du Viêt-Cong. Il y avait tenu

Projet de reconnexion des routes et des voies ferrées entre Pyongyang et Séoul

Projet de reconnexion

«Les délégations nord et sud-coréennes se sont rencontrées lundi et ont conclu à un certain nombre d’accords afin de favoriser le dégel des relations entre Pyongyang et Séoul» rapportait une publication parue le 15 octobre dans The Week. Parmi ces accords, figure un projet de reconnexion des routes et des voies ferrées qui avait été

Kim Jong-un invite le pape François en Corée du Nord

pape François

Kim Jong-un a chargé le président sud-coréen de transmettre une invitation au Pape à se rendre en Corée du Nord, lors de la visite de M. Moon en Europe en octobre. La dernière visite du pape dans la péninsule remonte à 2014, en Corée du Sud. « Et s’il revenait, cette fois en Corée du

Dénucléarisation de la Corée du Nord : l’impasse des négociations

Dénucléarisation

Les diplomates américains soupçonnent de plus en plus le numéro un nord-coréen, Kim Jong-un, de n’avoir en réalité aucune intention de laisser tomber ses bombes atomiques. « Sont-ils en train de changer d’avis au sujet de la dénucléarisation ? C’est possible », a ainsi admis mardi l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, Nikki Haley, lors d’une