2019 en Tunisie : une année charnière ? (Crisis Group)

Crisis Group
FETHI BELAID VIA GETTY IMAGES

Les divisions au sein de la gouvernance politique tunisienne empêchent l’exécutif de s’attaquer aux défis politiques et socio-économiques du pays. Dans une note intitulée « La Tunisie en 2019 : une année charnière ? » et publiée à l’intention des décideurs européens, le Crisis Group demande « instamment » à l’Union européenne de soutenir les

Tunisie : les divisions politiques paralysent le pays, selon le Crisis Group

divisions politiques

Nombreuses sont les affaires qui cristallisent les tensions au sein de la classe politique tunisienne. Parmi beaucoup d’autres, celle qui concerne le départ ou le maintien de Youssef Chahed dans son poste de Premier ministre, qui alimente les inquiétudes chez les citoyens ordinaires et les calculs politiques au sein de l’administration en vue des prochaines