Les Etats européens accueillent encore trop peu de réfugiés

Gilles-William Goldnadel

La plupart des pays européens n’ont accepté que 10% des 160.000 réfugiés qu’ils avaient pourtant promis de relocaliser, ou du moins d’évacuer des camps insalubres dans lesquels un certain nombre d’entre eux se trouvent encore actuellement. La commission européenne a tenu à réagir face à cette situation préoccupante : 13.546 relocalisations ont été effectuées à