Opinion : Avec la diplomatie en « hibernation », la morale internationale en « déperdition »*

morale internationale

Par Ali Hachani, ancien Ambassadeur Dans une précédente contribution dans ce même espace(voir le numéro 748 en date du 03 Octobre 2018 de  la revue), le rédacteur de ces lignes avait déploré que la diplomatie ait été fortement restreinte dans son étendue et son impact et a été réduite à l’état «  d’hibernation » du fait des

Opinion: Devant les carences du « leadership » mondial, la diplomatie en hibernation

hibernation

Par Ali Hachani, ancien Ambassadeur. En examinant de près les nombreuses crises que connaît le monde aujourd’hui et en en étudiant leur évolution, un observateur ne peut qu’être frappé par l’absence de mouvement vers une solution ou même un début de solution. Bien au contraire, tout donne à penser que nous vivons une situation d’engourdissement,

Diplomatie : plus d’un quart des diplomates russes basés en Suisse seraient des espions

diplomates russes

Plus d’un quart des diplomates russes accrédités en Suisse sont des espions, d’après une évaluation confidentielle réalisée pour le Conseil fédéral, à laquelle deux hebdomadaires suisses, Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung, ont eu accès. Dans son dernier rapport de sécurité, le Conseil fédéral mettait déjà en garde contre cette situation, sans toutefois nommer un

Diplomatie : Fin de mission pour l’ambassadeur émirati en Tunisie

ambassadeur émirati

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, a reçu, mercredi 12 septembre, l’ambassadeur des Emirats arabes unis à Tunis. Salem Issa Al-Kattam Al-Zaâbi s’était déplacé pour lui rendre une visite d’adieu à l’occasion de la fin de sa mission en Tunisie. Cité dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, M. Jhinaoui a exprimé sa

Diplomatie: la France compte supprimer l’« équivalent » de 2000 postes à l’étranger

l’étranger

Le Premier ministre français Edouard Philippe a annoncé, au cours de la Conférence des ambassadeurs tenue le mercredi 29 août, une réduction d’ici la fin du quinquennat en 2022 de 10% de la masse salariale consacrée aux 20 000 personnels de l’administration française en poste à l’étranger. Il s’agit selon lui d’une « réorganisation »