Les Etats-Unis ont-ils le droit d’acheter le Groenland ?

Le président américain Donald Trump envisage d’acquérir cette grande île gelée, territoire autonome du Danemark. « Mais dans les faits, un tel processus est extrêmement rare et protégé par la charte des Nations unies », explique France Info. « Cela doit être un poisson d’avril », avait réagi sur Twitter l’ancien Premier ministre du Danemark

Trump : « Stratégiquement, pour les Etats-Unis, ce serait sympa d’acquérir le Groenland »

L’initiative pourrait être considérée comme une plaisanterie, mais il semble que le président américain est tout à fait sérieux. Donald Trump a ainsi confirmé dimanche son intérêt pour acheter le Groenland, un territoire qui appartient au Danemark. Il s’agit d’une « grosse transaction immobilière » pour l’ex-magnat de l’immobilier. M. Trump a toutefois précisé qu’il

Pour le Pentagone, « l’Etat islamique a renforcé ses capacités en Irak et a repris ses activités en Syrie »

Cette « résurgence » de l’organisation jihadiste, selon le Pentagone, a lieu au moment où Washington retire ses troupes de Syrie. Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) est en train de « ressurgir » en Syrie alors même que les Etats-Unis retirent leurs troupes du pays, a alerté, mardi 6 août, un inspecteur général du

Etats-Unis : Donald Trump demande à ce que les auteurs de fusillades soient rapidement exécutés

Le président américain Donald Trump a accusé internet et les réseaux sociaux de « radicaliser » les individus et d’encourager les crimes haineux. Samedi matin à El Paso (Texas; Etats-Unis), ville à majorité hispanique près de la frontière mexicaine, un homme blanc de 21 ans a ouvert le feu avec un fusil d’assaut dans un

Boris Johnson, « le Trump britannique », fait la une de la presse iranienne

Boris Johnson fait la une de la presse iranienne qui se montre plus que critique à son égard mercredi, au lendemain de sa désignation comme nouveau Premier ministre britannique. Certains journaux s’amusent même d’une ressemblance physique qu’ils lui trouvent avec le président américain Donald Trump. #BorisJohnson, "le Trump britannique", fait la une de la presse

Proche-Orient : Washington donne les détails de son plan de paix

Proche-Orient
AFP

Les Etats-Unis ont publié samedi le volet économique de leur plan de paix pour le Proche-Orient, qui doit être présenté la semaine prochaine à Bahreïn, en l’absence des Palestiniens. Il vise à lever plus de 50 milliards de dollars en une dizaine d’années. Les Palestiniens ont aussitôt rejeté ce plan économique, estimant que Washington devait

En pleine tension avec l’Iran,Trump contraint de changer de ministre de la Défense

ministre de la Défense
AFP

Le président américain Donald Trump a été contraint mardi de se séparer de son ministre de la Défense Patrick Shanahan, qui a renoncé à ses fonctions pour des raisons familiales, en pleine montée des tensions avec l’Iran, accusé par Washington d’avoir attaqué des pétroliers en mer d’Oman. Patrick Shanahan a décidé de « consacrer plus

Tensions dans le Golfe: le Japonais Abe rencontre le guide suprême iranien

Japonais
AFP

Le Premier ministre japonais a rencontré jeudi le guide suprême iranien au cours d’une visite à Téhéran où il a appelé la République islamique à « jouer un rôle constructif » au Moyen-Orient. Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a été reçu par l’ayatollah Ali Khamenei, devenant ainsi le premier chef de gouvernement japonais à

A Bagdad, les pro-Iran brûlent le drapeau américain et piétinent la photo de Trump

Bagdad
REUTERS/Thaier al-Sudani

Des drapeaux américains et israéliens ont été brûlés et des portraits de Donald Trump piétinés vendredi à Bagdad lors du défilé des milices pro-Téhéran pour la « Journée de Jérusalem », traditionnelle en Iran, a constaté un photographe de l’AFP. Organisée chaque année en Iran le dernier vendredi du mois de Ramadan, la Journée mondiale

Kim Jong-Un aurait fait exécuter les diplomates qui ont négocié avec Trump

Kim Jong-Un
© Getty

Parmi les victimes, l’émissaire spécial pour les Etats-Unis, Kim Hyok-chol. L’interprète de Kim Jong-un a quant à elle été envoyée dans un camp de prisonniers en raison d’une présumée erreur de traduction lors du sommet d’Hanoï, selon un journal sud-coréen. Selon un journal sud-coréen, The Chosunilbo, Kim Jong-un a fait exécuter son émissaire spécial pour