Violences au Proche-Orient : les Palestiniens annoncent un cessez-le-feu

Violences
AFP

Dans la nuit de dimanche à lundi, les Palestiniens ont accepté un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, après une grave escalade de violences meurtrières qui a duré deux jours. Alors qu’approchait le début du mois du ramadan, les violences à Gaza ont cessé ce lundi. Les tirs de roquettes palestiniennes et les frappes de représailles

Plan de paix israélo-palestinien : Kushner ne veut pas parler de « deux Etats »

Kushner
PHOTO YURI GRIPAS, REUTERS

Jared Kushner est chargé depuis deux ans par Donald Trump de parvenir à « l’accord ultime » entre Israéliens et Palestiniens. Mais le conseiller et gendre du président américain a confirmé jeudi qu’il ne devrait pas faire référence aux « deux Etats » pourtant au coeur du consensus de la diplomatie mondiale depuis des années.

[Jour pour jour] : 16 avril 1988, assassinat à Tunis de Khalil al-Wazir, chef historique de la résistance palestinienne

Khalil al-Wazir

Khalil al-Wazir, né le 10 octobre 1935 à Ramla en Palestine sous mandat britannique et mort le 16 avril 1988 à Tunis, était un responsable palestinien, l’un des fondateurs du Fatah, numéro deux de l’OLP et chef de son aile militaire. Parvenu en raison de ses activités militantes à constituer l’ennemi public numéro un d’Israël,

Gaza : des enquêteurs de l’ONU demandent à Israël de revoir ses règles d’engagement militaire

enquêteurs
Des manifestants marchant vers la barrière séparant Gaza d’Israël. La Commission d'enquête indépendante des Nations Unies sur les manifestations dans le territoire palestinien occupé a exhorté Israël à réviser ses règles d'engagement militaires/news.un.org.

Des enquêteurs nommés par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies ont exhorté lundi Israël à revoir ses règles d’engagement militaires, à l’approche du premier anniversaire du début des manifestations organisées à la barrière séparant l’Etat hébreu de la bande de Gaza qui avaient causé la mort de dizaines de Palestiniens et blessé

Gaza : Un rapport de l’ONU pointe de possibles crimes de guerre israéliens

crimes
Photo prise le 22 février 2019/REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa.

Des enquêteurs des Nations unies ont déclaré jeudi que les forces de sécurité israéliennes étaient responsables de « possibles » crimes de guerre et crimes contre l’humanité en abattant 189 Palestiniens et en en blessant plus de 6100 autres, lors des manifestations du vendredi l’an dernier à la lisière de la bande de Gaza. La réponse d'Israël

Opinion : La Palestine trahie de nouveau ?

Palestine

Par Ali Hachani, ancien Ambassadeur,ancien Représentant Permanent de Tunisie auprès de l’ONU* Depuis soixante-dix ans et la première grande trahison à laquelle la Palestine a été exposée par son partage injuste, la question revient régulièrement au-devant de la scène mondiale tirant de sa torpeur la conscience collective. Cette année, ceci est doublement vrai du fait