Nouvelles sanctions américaines contre l’Iran

sanctions américaines

Après un premier volet de sanctions économiques entrées en vigueur le 6 août, qui visaient notamment certaines transactions financières et le secteur automobile, Washington s’attaque désormais au pétrole iranien. Les Etats-Unis ont ainsi décidé le rétablissement, ce lundi 5 novembre, de sanctions sévères contre le secteur pétrolier de Téhéran, afin de contraindre l’Iran à s’engager

“Vengeance” iranienne en Syrie : Téhéran tire des missiles sur Boukamal

missiles

Téhéran a mené lundi 1er octobre une attaque de missiles et de drones contre des positions jihadistes dans la région de Boukamal (est de la Syrie), « première phase » de la « vengeance » que l’Iran a promise après l’attaque revendiquée par l’Etat islamique (EI) et qui a touché la ville iranienne d’Ahvaz le

Trump et Rohani à l’ONU : deux visions du monde s’affrontent

Trump et Rohani

Sans grande surprise, Donald Trump et Hassan Rohani ont échangé menaces, insultes et virulentes critiques mardi lors de leurs interventions respectives à la tribune des Nations unies, le premier promettant de nouvelles sanctions contre Téhéran, qu’il accuse de détenir « les armes les plus dangereuses de la planète », et le second laissant entendre que

Attentat en Iran: la piste séparatiste arabe privilégiée par Téhéran

Téhéran

Au lendemain d’un attentat à Ahvaz, en Iran, ayant provoqué la mort de 24 personnes et 60 blessés, Téhéran a indiqué dimanche privilégier la piste séparatiste arabe et promis de venger « dans un avenir proche » cet acte « terroriste ». L’Iran a mis en cause « le mouvement al-Ahwaziya », pointant vers la

Trump met en garde Rohani contre toute menace envers les Etats-Unis

Rohani

Le locataire de la Maison Blanche a posté un tweet le dimanche 22 juillet interpellant explicitement le président de la République islamique d’Iran, Hassan Rohani, en réponse à un discours que celui-ci a tenu et dans lequel il a prévenu son homologue américain qu’une guerre avec l’Iran serait « la mère de toutes les guerres

Un diplomate iranien en poste à Vienne soupçonné d’avoir participé à la préparation d’une attaque terroriste en France

Un diplomate iranien

L’Autriche compte retirer à un diplomate iranien de 46 ans son immunité diplomatique après qu’il a été arrêté samedi en Allemagne. L’arrestation du diplomate en poste à Vienne, soupçonné d’être impliqué dans un projet d’attentat terroriste à la bombe déjoué en France et ayant visé un rassemblement de l’opposition iranienne, intervient en pleine visite du