Au Soudan, le président Béchir résiste, et la contestation prend de l’ampleur

contestation
Un manifestant soudanais fait le V de la victoire lors d'un rassemblement antigouvernemental dans la capitale du Soudan Khartoum, le 15 février 2019 / AFP/Archives.

Au chômage depuis longtemps malgré leurs diplômes, les jeunes Soudanais multiplient les manifestations aux côtés d’autres catégories de citoyens, notamment des travailleurs mécontents de leurs conditions de vie. Parmi les jeunes, Osman Souleimane, qui fait partie de ces milliers de personnes qui descendent presque tous les jours dans les rues depuis deux mois pour demander

Tunisie : Des efforts insuffisants pour rapatrier les enfants des membres de l’EI

enfants
Une femme marche avec un enfant dans le camp de Roj, où sont détenus des épouses et des enfants étrangers de membres de l'État islamique (EI, ou Daech), dans le nord-est de la Syrie, en septembre 2018. © 2018 Delil Souleiman/AFP/Getty Images

Il s’agit selon les données de Human Rights Watch (HRW) de 200 détenus dans des prisons et camps « sordides » en Libye, Syrie et Irak. Pour l’organisation, les responsables tunisiens ont tardé à faciliter le retour d’enfants tunisiens qui sont actuellement détenus sans inculpation à l’étranger, dans des prisons ou des camps mis en

Les Afghanes redoutent une paix au détriment de leur liberté

Deux jeunes Afghanes dans une rue de Kaboul, le 30 janvier 2019 / AFP.

Comme de nombreuses Afghanes, l’activiste Laila Haidari, interrogée par l’AFP, craint qu’un accord de paix négocié avec les talibans ne la contraigne « à renoncer à beaucoup de (ses) droits ». « Il est naïf de penser qu’ils ont changé », dit-elle. Car dans les territoires qu’ils contrôlent encore, « on voit encore aujourd’hui des

Human Rights Watch dénonce des enquêtes menées sur des blogueurs en Tunisie

blogueurs
Graffiti appelant à la liberté en Tunisie, inscrit en arabe et en anglais sur un mur du bureau du Premier ministre à Tunis lors de la « révolution de jasmin ». Photo prise le 22 janvier 2011. © 2011 Reuters/Finbarr O'Reilly

Un rapport de l’ONG Human Rights Watch fait état de plusieurs enquêtes judiciaires menées par les autorités tunisiennes visant des blogueurs et des activistes présents sur les réseaux sociaux, dont certains sont inculpés et détenus simplement pour avoir critiqué pacifiquement des représentants de l’État. Plusieurs d’entre eux ont déclaré qu’ils avaient déjà commencé à se

Tunisie : Le Parlement devrait soutenir l’égalité entre hommes et femmes en matière de succession, soutient l’ONG Human Rights Watch

Parlement
© 2014 Reuters

Alors que le projet de loi relatif à l’égalité dans l’héritage, approuvé par le gouvernement, a été soumis à l’Assemblée des représentants du peuple, l’ONG Human Rights Watch (HRW) estime que le Parlement tunisien devrait franchir l’étape décisive qui accorderait aux femmes des droits égaux dans le domaine successoral. Le 28 novembre, Béji Caïd Essebsi

Plan de rapatriement de Rohingyas en Birmanie : aucun candidat au retour ne veut quitter le Bangladesh voisin

Bangladesh

Aucun candidat au retour en Birmanie parmi les centaines de milliers de Rohingyas ayant fui ce que l’ONU a qualifié de « génocide » ne s’est présenté jeudi à la frontière entre le Bangladesh et ce pays, le jour du lancement de l’opération de rapatriement organisée par les deux pays. Le Bangladesh devait en effet

Washington pourrait envoyer des jihadistes de l’EI à Guantanamo

Guantanamo

L’administration Trump envisage de placer des jihadistes de l’Etat islamique (EI) dans le camp de détention de Guantanamo, a informé jeudi la chaîne américaine NBC News. Le centre de détention militaire, qui a compté par le passé 780 détenus, n’a reçu aucun nouvel arrivant depuis 2008 n’accueille plus que 40 prisonniers à l’heure actuelle, dont

Un ancien diplomate arrêté en Egypte suite à une proposition de référendum sur le maintien de Sissi

Sissi

L’ancien diplomate et opposant à l’actuel dirigeant égyptien, Massoum Marzouk, ainsi que six autres personnalités de l’opposition, ont été arrêtés au Caire jeudi.  Les services de sécurité publique ont ordonné vendredi une détention provisoire de 15 jours à l’endroit de l’ancien diplomate Massoum Marzouk et de six autres personnalités au Caire, quelques jours avant les

Tunisie : un Pacte pour l’égalité et les libertés individuelles voit enfin le jour

égalité et les libertés individuelles

Plus de 90 associations en Tunisie ont acté aujourd’hui le lancement du “Pacte pour l’égalité et les libertés individuelles” qui énumère et insiste sur la nécessité de respecter les droits fondamentaux dont chaque citoyen tunisien doit bénéficier. La signature de ce pacte survient dans le sillage de la publication d’un rapport, le 12 juin, par