En Tunisie, un accord avec l’UE menace de faire flamber le prix des médicaments

médicaments
FETHI BELAID / AFP

Les médicaments à prix modérés pourraient bientôt manquer en Tunisie. Si l’information a été divulguée suite à la mobilisation de l’industrie pharmaceutique contre l’Aleca, l’accord de libre-échange actuellement en discussion entre la Tunisie et l’Union européenne (UE), l’affaire remonte à 2017, lorsqu’un traité a été signé « en catimini » par l’Office européen des brevets