Le programme ETTYSAL pour prévenir l’embrigadement dans des organisations extrémistes

ETTYSAL

Dans un article publié sur le site de l’association Creative Associates International, celle-ci s’interroge sur ce qui rend les jeunes susceptibles d’être recrutés par des organisations extrémistes et les retombées du programme que l’association Creative elle-même a mis en place en Tunisie, en collaboration avec des partenaires locaux, pour prévenir l’embrigadement des jeunes dans ce

Philippines : le Bureau de l’immigration expulse un commandant présumé de l’EI

Philippines

Le Bureau de l’immigration de Manille (Philippines) a expulsé un commandant présumé de l’Etat islamique en Irak et en Syrie, huit mois après son arrestation par les autorités militaires et de police à Manille, rapporte aujourd’hui le journal Manila Bulletin. .@immigrationPH has recently deported suspected former ISIS commander 33-year-old Egyptian national Fehmi Lassoued. His name

Egypte : 17 condamnations à mort pour des attentats contre les Coptes

attentats

Dix-sept personnes ont été condamnées à mort jeudi par un tribunal militaire en Egypte pour des attentats perpétrés dans des églises en 2016 et 2017 et ayant provoqué la mort de 74 personnes au total, a fait savoir AFP en citant des sources judiciaire et sécuritaire. Selon ces mêmes sources, 19 personnes ont été condamnées

Solliciter Ibn Khaldoun pour comprendre la défaillance de l’Arabie saoudite ?

Ibn Khaldoun

On rapporte de plus en plus que Mohammed Ben Salmane, le prince héritier hyperactif de l’Arabie saoudite, est en train de voir son emprise diminuer. Son programme de réforme économique est au point mort depuis que son père, le roi Salmane, a fait échouer le plan de privatisation partielle de la société d’Etat Aramco. La

« Vengeance » iranienne en Syrie : Téhéran tire des missiles sur Boukamal

missiles

Téhéran a mené lundi 1er octobre une attaque de missiles et de drones contre des positions jihadistes dans la région de Boukamal (est de la Syrie), « première phase » de la « vengeance » que l’Iran a promise après l’attaque revendiquée par l’Etat islamique (EI) et qui a touché la ville iranienne d’Ahvaz le

Tunisie : la lutte antiterroriste doit désormais viser les établissements pénitentiaires

lutte antiterroriste

L’analyste et observateur des questions liées au jihadisme en Tunisie, Aaron Y. Zelin, affirme dans un article publié par Middle East Institute que la menace jihadiste en Tunisie est actuellement à son plus haut niveau depuis la révolution de 2011 et que son avenir se joue désormais dans les espaces pénitentiaires. Alors qu’Ansar al-Charia en

L’Amérique étend « secrètement » sa guerre contre le terrorisme en Tunisie

guerre contre le terrorisme

« Le premier engagement militaire direct documenté par les Etats-Unis en Tunisie depuis la Seconde Guerre mondiale est passé largement inaperçu », a révélé hier The National Interest dans un article écrit par l’analyste en sécurité de la région MENA, Héni Nsaibia. Le mois dernier, un porte-parole du Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (Africom) a

Syrie : les Russes reprennent les bombardements à Idlib

Idlib

L’offensive des forces syriennes et de leurs alliés iraniens et russes sur la poche d’Idlib est imminente malgré les mises en garde, formulées par l’administration américaine dans la perspective d’une offensive russo-syrienne, contre l’emploi d’armes chimiques et les appels de l’ONU à « éviter un bain de sang ». Quatre avions de l’armée russe ont

Washington pourrait envoyer des jihadistes de l’EI à Guantanamo

Guantanamo

L’administration Trump envisage de placer des jihadistes de l’Etat islamique (EI) dans le camp de détention de Guantanamo, a informé jeudi la chaîne américaine NBC News. Le centre de détention militaire, qui a compté par le passé 780 détenus, n’a reçu aucun nouvel arrivant depuis 2008 n’accueille plus que 40 prisonniers à l’heure actuelle, dont

Le service militaire reste d’actualité dans les pays du Maghreb

service militaire

Le Maroc a décidé cette semaine de rétablir le service militaire obligatoire, une initiative qui a surpris les observateurs. Tous les jeunes âgés entre 19 et 25 ans seront appelés sous les drapeaux de l’Etat marocain, les garçons comme les filles puisqu’il s’agit d’un service national ‘universel’. Parmi les médias qui ont repris cette information,