Kurdistan irakien : des enfants torturés pour avouer des liens avec l’EI, selon Human Rights Watch

Kurdistan irakien
Des enfants déplacés dans le camp de Debaga, au sud d'Erbil, le 28 octobre 2016. REUTERS/Alaa Al-Marjani

Les forces de sécurité du gouvernement régional du Kurdistan irakien torturent des mineurs pour les forcer à avouer qu’ils appartiennent au groupe jihadiste Etat islamique (EI), accuse mardi l’ONG Human Rights Watch (HRW), mettant en avant des témoignages de jeunes garçons rencontrés dans un centre de détention. Un conseiller pour les affaires internationales du gouvernement

Malgré le combat des femmes, l’excision persiste au Kurdistan irakien

Kurdistan
Malgré le combat des femmes, l'excision persiste au Kurdistan irakien © AFP / SAFIN HAMED

Si moins d’1 % des Irakiennes ont été excisées, ce chiffre atteignait 58,5 % en 2014 au Kurdistan, région autonome du nord du pays qui passe pourtant pour plus protectrice des droits des femmes. Selon l’Unicef, le nombre de victimes de mutilation génitale féminine (MGF) (ablation partielle ou totale des organes génitaux externes d’une femme)