Syrie : 25 000 personnes ont fui les combats dans l’Est, selon l’ONU

combats dans l'Est
Une femme lave des vêtements dans un bassin dans un camp de déplacés de Abou El-Khashab, dans la province de Deir Ezzor, le 10 janvier. PHOTO DELIL SOULEIMAN, AGENCE FRANCE-PRESSE

Environ 25 000 personnes ont fui les combats dans l’est de la Syrie, où des jihadistes défendent leurs derniers bastions, au cours de ces six derniers mois, a indiqué l’ONU vendredi. 25.000 personnes ont fui les combats dans l'est de la #Syrie (ONU)►►https://t.co/NwliJFdEZO pic.twitter.com/Tau71q6VsY — i24NEWS Français (@i24NEWS_FR) January 11, 2019 Dans un communiqué, le

Syrie: la coalition dirigée par Washington annonce le début de son retrait

coalition
Des véhicules militaires américains dans le nord de la Syrie, près de la ville de Minbej, le 30 décembre 2018 © Delil SOULEIMAN / AFP/Archives

La coalition internationale antijihadistes dirigée par les Etats-Unis a annoncé vendredi commencer à retirer ses troupes de Syrie, moins d’un mois après l’annonce surprise du président américain Donald Trump à propos du désengagement de ses soldats de ce pays. Cette coalition, à laquelle plusieurs pays participent, a été formée en 2014 à l’initiative de Washington

Kurdistan irakien : des enfants torturés pour avouer des liens avec l’EI, selon Human Rights Watch

Kurdistan irakien
Des enfants déplacés dans le camp de Debaga, au sud d'Erbil, le 28 octobre 2016. REUTERS/Alaa Al-Marjani

Les forces de sécurité du gouvernement régional du Kurdistan irakien torturent des mineurs pour les forcer à avouer qu’ils appartiennent au groupe jihadiste Etat islamique (EI), accuse mardi l’ONG Human Rights Watch (HRW), mettant en avant des témoignages de jeunes garçons rencontrés dans un centre de détention. Un conseiller pour les affaires internationales du gouvernement

Le chef de la diplomatie américaine en tournée au Moyen-Orient pour rassurer ses alliés

diplomatie américaine
REUTERS

Le secrétaire d’Etat des Etats-Unis Mike Pompeo a entamé mardi, en commençant par la Jordanie, une tournée au Moyen-Orient visant notamment à rassurer les alliés des Etats-Unis sur leur implication en Syrie, après l’annonce surprise d’un retrait des troupes américaines stationnées dans ce pays. Outre Amman, le chef de la diplomatie américaine doit se rendre

Tunisie : Deux jihadistes se tuent lors d’une opération policière

Deux jihadistes
Crédit: DR

Deux jihadistes présumés se sont tués jeudi à Jelma dans le gouvernorat de Sidi Bouzid en actionnant des ceintures explosives lors d’une fusillade avec les forces de sécurité, a déclaré le ministère tunisien de l’Intérieur. Les forces de l’ordre avaient investi leur repaire, a ajouté le ministère. Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Sofien Zaag,

Malgré le combat des femmes, l’excision persiste au Kurdistan irakien

Kurdistan
Malgré le combat des femmes, l'excision persiste au Kurdistan irakien © AFP / SAFIN HAMED

Si moins d’1 % des Irakiennes ont été excisées, ce chiffre atteignait 58,5 % en 2014 au Kurdistan, région autonome du nord du pays qui passe pourtant pour plus protectrice des droits des femmes. Selon l’Unicef, le nombre de victimes de mutilation génitale féminine (MGF) (ablation partielle ou totale des organes génitaux externes d’une femme)

L’armée syrienne prend possession de Manbij

Manbij
© REUTERS / Rodi Said

L’armée syrienne a pris position vendredi à Manbij, annonce son état-major, après l’appel en ce sens des rebelles kurdes des Unités de protection du peuple (YPG), qui craignent une offensive turque. Les forces gouvernementales promettent dans un communiqué de « garantir la sécurité de tous les citoyens syriens présents (à Manbij) et de tous ceux

Syrie : quels scénarios possibles en Syrie après le retrait américain ?

américain
Des blindés américains circulent sur une route de la province de Hassaké, dans le nord de la Syrie, le 21 décembre 2018 ( AFP / Delil SOULEIMAN )

La décision de Donald Trump de retirer 2000 soldats américains stationnés en Syrie va rebattre les cartes dans cette région et avoir des conséquences complexes pour les autres puissances engagées dans cette guerre. Quelles conséquences possibles pour les principaux acteurs engagés dans ce conflit qui perdure depuis 2011 ? La Turquie en première ligne contre

Le ministère libyen des Affaires étrangères attaqué à Tripoli

ministère libyen des Affaires étrangères
Des ambulanciers sur place après l'attaque du ministère libyen des Affaires étrangères à Tripoli le 25 décembre. Mahmud Turkia, AFP

Trois kamikazes ont attaqué mardi 25 décembre dans la matinée le siège du ministère libyen des Affaires étrangères à Tripoli, faisant au moins trois morts, dont un fonctionnaire du ministère, et neuf blessés, a-t-on appris auprès des services de sécurité et du ministère de la Santé cités par l’agence Reuters. Libye: au moins trois morts

Erdogan invite Trump en Turquie après l’annonce du retrait américain de Syrie

retrait
REUTERS/Umit Bektas

L’annonce, faite lundi soir par la Maison Blanche, a lieu quelques jours après celle du retrait des quelque 2000 militaires américains stationnés dans le nord-est de la Syrie. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a invité son homologue américain Donald Trump à se rendre en Turquie, alors que leurs deux pays resserrent leurs relations afin