L’Arabie saoudite peut-elle causer des dommages à l’économie mondiale ?

économie mondiale

L’Arabie saoudite jouit d’une position mondiale privilégiée tant sur le plan géopolitique qu’économique et aura une carte puissante à jouer si les tensions en cours avec les Etats-Unis et l’Occident s’aggravent, tensions provoquées par un échange de menaces et l’avertissement saoudien rapporté dimanche de représailles si des sanctions contre le royaume étaient mises en œuvre

Solliciter Ibn Khaldoun pour comprendre la défaillance de l’Arabie saoudite ?

Ibn Khaldoun

On rapporte de plus en plus que Mohammed Ben Salmane, le prince héritier hyperactif de l’Arabie saoudite, est en train de voir son emprise diminuer. Son programme de réforme économique est au point mort depuis que son père, le roi Salmane, a fait échouer le plan de privatisation partielle de la société d’Etat Aramco. La

Les Etats-Unis se retirent d’une partie de la Convention de Vienne

Convention de Vienne

L’administration républicaine de Donald Trump ne semble pas apprécier que certaines de ses mesures diplomatiques soient remises en cause devant les juridictions internationales, notamment concernant l’Iran et la Palestine. Attaqués devant la Cour internationale de justice (CIJ) par l’Autorité palestinienne pour le transfert de leur représentation diplomatique de Tel Aviv à Jérusalem, initiative qui contrevient

Affaire Villepinte: Relations tendues entre la France et l’Iran

Affaire Villepinte

Téhéran a démenti les accusations proférées à son encontre par les autorités françaises qui affirment qu’un diplomate iranien aurait été impliqué dans un projet d’attentat déjoué en France, en juin. «Une enquête longue, précise, détaillée de nos services (…) permet d’arriver à la conclusion sans aucune ambiguïté de la responsabilité du ministère du Renseignement dans

« Vengeance » iranienne en Syrie : Téhéran tire des missiles sur Boukamal

missiles

Téhéran a mené lundi 1er octobre une attaque de missiles et de drones contre des positions jihadistes dans la région de Boukamal (est de la Syrie), « première phase » de la « vengeance » que l’Iran a promise après l’attaque revendiquée par l’Etat islamique (EI) et qui a touché la ville iranienne d’Ahvaz le

Trump et Rohani à l’ONU : deux visions du monde s’affrontent

Trump et Rohani

Sans grande surprise, Donald Trump et Hassan Rohani ont échangé menaces, insultes et virulentes critiques mardi lors de leurs interventions respectives à la tribune des Nations unies, le premier promettant de nouvelles sanctions contre Téhéran, qu’il accuse de détenir « les armes les plus dangereuses de la planète », et le second laissant entendre que

Vers la création d’une « Otan arabe » ?

Otan arabe

Il y a un peu plus de soixante ans, le Royaume-Uni et les Etats-Unis instauraient ensemble le Traité d’organisation du Moyen-Orient (Middle East Treaty Organization, METO), également connu sous le nom de Pacte de Bagdad, qui avait pour but de lutter contre l’expansion idéologique et politique de l’Union soviétique. Une alliance qui avait été fermement

Attentat en Iran: la piste séparatiste arabe privilégiée par Téhéran

Téhéran

Au lendemain d’un attentat à Ahvaz, en Iran, ayant provoqué la mort de 24 personnes et 60 blessés, Téhéran a indiqué dimanche privilégier la piste séparatiste arabe et promis de venger « dans un avenir proche » cet acte « terroriste ». L’Iran a mis en cause « le mouvement al-Ahwaziya », pointant vers la

Fronde sociale en Irak : que se passe-t-il à Bassora ?

Bassora

La colère sociale gronde dans le pays depuis juillet. Les forces de l’ordre de Bassora (sud de l’Irak) peinent à contenir la colère de la population contre la corruption des dirigeants, l’absence d’infrastructures et surtout le manque d’eau potable. De nouveaux heurts meurtriers sur fond de crise sanitaire d’envergure ont ainsi opposé, mercredi 5 septembre,

Les Etats-Unis annoncent la création d’un « groupe de travail » sur l’Iran

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, a annoncé jeudi 16 août la création d’un groupe de travail sur l’Iran. Les travaux de ce groupe auront notamment pour objectif de faire respecter par les autres pays les sanctions économiques américaines visant l’Iran, au risque de sanctions « secondaires » pour les pays qui ne les respecteraient