ONU : soutien international aux Palestiniens pour présider le G77

Palestiniens

L’Assemblée générale de l’ONU a approuvé mardi 16 octobre à une large majorité une résolution donnant plus de prérogatives aux Palestiniens pour une durée de seulement une année. Adopté à 146 voix pour, 15 abstentions (une majorité de pays de l’est de l’Europe) et 3 contre (Etats-Unis, Israël et Australie), ce texte purement technique devait

Démission surprise de Nikki Haley, l’ambassadrice de Trump à l’ONU

Nikki Haley

L’ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations unies, Nikki Haley, a annoncé sa démission, créant une surprise générale. C’est la dernière d’une longue liste de démissions au sein de l’équipe stratégique du président américain Donald Trump. « Elle m’a dit il y a environ six mois qu’elle souhaitait prendre une pause », a justifié mardi le

Les Etats-Unis se retirent d’une partie de la Convention de Vienne

Convention de Vienne

L’administration républicaine de Donald Trump ne semble pas apprécier que certaines de ses mesures diplomatiques soient remises en cause devant les juridictions internationales, notamment concernant l’Iran et la Palestine. Attaqués devant la Cour internationale de justice (CIJ) par l’Autorité palestinienne pour le transfert de leur représentation diplomatique de Tel Aviv à Jérusalem, initiative qui contrevient

Paris menace les milices libyennes de sanctions internationales

Paris

La France a appelé la communauté internationale, lundi 24 septembre, à exercer plus de pression, avec sanctions à la clé, contre toutes les parties prenantes au conflit libyen qui sèment la violence et empêchent le pays d’avancer vers des élections démocratiques. Il faut « nous montrer plus durs à l’égard de ceux qui souhaitent imposer

Trump évoque pour la première fois une solution à deux Etats entre Israéliens et Palestiniens

deux Etats

Donald Trump semble avoir développé une nouvelle lecture du conflit israélo-palestinien : le président américain s’est illustré par un revirement dans son positionnement, exprimant pour la première fois, mercredi 26 septembre, une préférence pour une solution à deux Etats. Plus : il a également promis de proposer un plan de paix « équilibré » d’ici

Ce que les dirigeants africains ont évoqué à l’Assemblée générale de l’ONU

dirigeants africains

Les chefs d’Etat africains ont profité de leur tribune à l’Assemblée générale de l’ONU pour pointer les principaux enjeux qui se profilent à l’horizon africain. Des questions surtout liées à la sécurité, au développement économique, à la consolidation de la démocratie et à la promotion du multilatéralisme. Florilège des déclarations des présidents africains à la

Recrudescence du trafic de carburant libyen

carburant libyen

La contrebande de carburant au large des côtes maltaises bat son plein. Un groupe d’observateurs de la situation sociopolitique en Libye a présenté à la fois une lettre et un rapport au Conseil de sécurité des Nations unies, décrivant les activités illégales se déroulant à une vingtaine de kilomètres au large de Malte. C’est ce

Migrations subsahariennes : une « ruée vers l’Europe » d’ici 2050 relève du fantasme, selon un rapport

Europe

L’Afrique subsaharienne devrait représenter selon les chiffres de l’ONU 22% de la population mondiale en 2050 contre 14% aujourd’hui. Le nombre de migrants originaires de cette région devrait donc logiquement augmenter. « Mais de combien et vers quelles destinations ? », interroge l’Ined (Institut national français d’études démographiques). Le sociologue, anthropologue et démographe français François

Le chef de l’ONU se félicite des efforts de lutte contre la corruption en Tunisie et au Nigeria

lutte contre la corruption

L’agence de presse nigériane NAN rapporte que le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’est déclaré satisfait des efforts de lutte contre la corruption au Nigeria et en Tunisie. Lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à cette question, le Portugais Antonio Guterres a insisté sur l’importance de la poursuite des efforts de lutte

Washington Post : « Après la crainte du retour des jihadistes en Tunisie, la menace de ceux qui ne sont jamais partis »

jihadistes

Il y a quelques années, des milliers de jihadistes tunisiens ont afflué sur les champs de bataille d’Irak, de Libye et de Syrie pour rejoindrel’Etat islamique (EI) et al-Qaïda, constituant le premier contingent étranger au sein de ces groupes jihadistes armés. Depuis, les autorités tunisiennes et occidentales ont craint leur retour et le possible chaos