Soudan : grande manifestation à Khartoum pour maintenir la pression sur les militaires

Khartoum
AFP NEWS

Les manifestants soudanais sont attendus en grand nombre jeudi à Khartoum pour « une marche d’un million » de personnes à laquelle ont appelé les meneurs de la contestation qui entendent maintenir la pression sur les militaires alors que les négociations sur un transfert du pouvoir aux civils sont au point mort. Suite à la

Les dépenses militaires mondiales en hausse (Sipri)

dépenses militaires

Selon le dernier rapport annuel de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri), publié lundi 29 avril, les budgets militaires se sont élevés à 1822 milliards de dollars l’an dernier, soit une progression de 2,6 % par rapport à 2017. Le monde poursuit « sa course effrénée aux armements », commente le

Soudan : « accord » entre militaires et civils, un processus encore vague

Soudan
AFP

Le Conseil militaire au pouvoir au Soudan a annoncé « un accord sur la plupart des exigences » présentées par les leaders de la contestation lors d’une réunion mercredi, qui s’est achevée avec la démission de trois membres de ce Conseil. « Nous avons un accord avec la plupart des exigences présentées dans un document

Les militaires sous pression au Soudan

militaire
Sudan TV / AFP

L’information est à la Une du site Sudan Tribune : « Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a donné au Conseil militaire de transition du Soudan deux semaines pour laisser le pouvoir aux civils, faute de quoi il suspendra l’adhésion du Soudan à l’organisation panafricaine. » African Union gives Sudanese military

Que sait-on de la situation au Soudan après la destitution du président Omar al-Béchir ?

Omar al-Béchir
AFP

Omar al-Béchir, qui dirigeait le Soudan depuis trente ans, a été destitué par l’armée hier jeudi. Un « Conseil militaire de transition » prend le pouvoir pour deux ans. Mais les protestataires, très actifs depuis décembre, semblent déterminés à ne pas laisser les militaires maintenir leur emprise sur le pouvoir. Omar al-Béchir devait célébrer à

Gabon : tentative de coup d’Etat en l’absence du président Bongo ?

Une capture d'écran de la vidéo dans laquelle le lieutenant Kelly Ondo Obiang appelle à la mise en place d'un "Conseil national de restauration" au Gabon, le 7 janvier 2019. © HANDOUT via Reuters TV

Un groupe de militaires a appelé lundi à un soulèvement au Gabon, dans ce qui apparaît comme une tentative de coup d’Etat visant la formation d’un « Conseil national de restauration » de la démocratie en l’absence du président Ali Bongo Ondimba, qui a quitté le pays depuis plus de deux mois suite à un