L’Union africaine veut prendre la main dans le dossier libyen

Union africaine
Un étal proposant des drapeaux libyens à Tripoli, le 9 février 2019, à l’approche du huitième anniversaire de la révolution qui a renversé Mouammar Kadhafi. MAHMUD TURKIA / AFP

Entraînée par le succès de sa médiation en Centrafrique, l’Union africaine (UA) appelle aujourd’hui à la tenue d’une conférence internationale en juillet sur la Libye à Addis-Abeba. La conférence aura pour but de réunir les acteurs de cette crise en vue d’organiser des élections présidentielle et législatives en octobre. L’assemblée de l’UA demande au président

Les principales décisions du 31e sommet de l’UA à Nouakchott

Après six mois de présidence de Paul Kagame, l’Union africaine s’est réunie dimanche 1er juillet pour son 31e sommet qui s’est tenu à Nouakchott jusqu’au lendemain lundi. Plusieurs dossiers y ont été discutés dont la réforme institutionnelle de l’UA, la lutte contre la corruption ou encore la crise migratoire. Mais c’est le renforcement de l’intégration