[Interview] « En attendant Vénus » au musée du Bardo, une ode contemporaine à l’art antique

art contemporain
« En attendant Vénus » au musée du Bardo

Cette exposition d’art contemporain intitulée « En attendant Vénus » a lieu en ce moment au musée du Bardo, jusqu’au 28 février. Un événement qui vise à valoriser le patrimoine tunisien tout en donnant la chance à des peintres tunisiennes et marocains d’exposer des œuvres qu’ils ont conçues spécialement autour du thème de l’amour et

Prison à vie pour sept jihadistes responsables des attentats contre des touristes en Tunisie

Prison à vie
Photo prise le 19 mars 2015 devant le musée du Bardo à Tunis, au lendemain d'un attentat contre des touristes afp.com/Fadel SENNA /lexpress.fr

«La justice tunisienne a condamné samedi à la prison à vie sept jihadistes reconnus coupables d’implication dans des attentats qui ont tué en 2015 en Tunisie 60 personnes, en majorité des touristes étrangers, a annoncé le parquet » a indiqué un communiqué de l’agence France-Presse paru le 9 février 2019. Le porte-parole du parquet, Sofiène Sliti a

Inauguration de l’exposition “Before The 14th, l’instant tunisien”

instant tunisien

«L’exposition “Before The 14th, l’instant tunisien” a été inaugurée par le président de la République, à l’occasion de la célébration du huitième anniversaire de la révolution du 14 janvier,  le lundi, au musée national du Bardo»  selon une dépêche TAP. “Before The 14th, l’instant tunisien” est une exposition inédite illustrant le couronnement d’un travail de

Exposition : Rétrospective de la révolution tunisienne, au musée du Bardo

Exposition

Sous le haut patronage du président de la République Béji Caïd Essebsi et le concours du Ministère des affaires culturelles, l’exposition «Before the 14th, Instant tunisien – Archives de la révolution » se déroulera du 14 janvier au 31 mars 2019, au Musée national du Bardo, à la salle des expositions temporaires. Il sera accompagné

Attentat du Bardo : “La Tunisie n’a pas su nous protéger”, déplore une survivante

Attentat du Bardo

Blessée par balles lors de l’attentat du Bardo de 2015, la rescapée Françoise Thauvin, qui a perdu sa mère lors de cette attaque terroriste sanglante, s’est confiée au journal français Le Parisien, auquel elle a notamment dit regretter l’existence de “failles” dans la sécurité du musée de Tunis. Mme Thauvin déplore ainsi de “graves failles”