Soudan : appels à de nouvelles manifestations antigouvernementales

manifestations
Des gaz lacrymogènes tirés pendant une manifestation, le 9 janvier 2019 à Omdurman, au Soudan ((c) Afp)

Les organisateurs des manifestations qui rythment la vie des Soudanais depuis le 19 décembre ont appelé à de nouveaux rassemblements antigouvernementaux vendredi et la semaine prochaine, maintenant la pression sur le régime du président Omar el-Béchir, accusé d’avoir par sa mauvaise gestion provoqué une crise économique de grande ampleur. « Nous allons lancer une semaine

Soudan : la révolte du pain fait trembler le régime

Soudan
Un manifestant soudanais court pour échapper aux gaz lacrymogènes lors d'une manifestation à Karthoum le 31 décembre 2018. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

De nouvelles vagues de protestation contre le gouvernement ont été dispersées le 4 janvier par la police au Soudan, pays en proie depuis plus de deux semaines à un mouvement de contestation, selon des témoins cités par l’AFP. Les manifestations ont débuté le 19 décembre 2018 dans plusieurs villes avant de parvenir à la capitale

Soudan : plusieurs formations politiques appellent au changement du régime de Omar el-Béchir

formations politiques
Le président soudanais Omar el-Béchir arrive au palais présidentiel de la capitale Khartoum pour prononcer un discours le 31 décembre 2018, à l'occasion du 63e anniversaire de l'indépendance du pays. (ASHRAF SHAZLY / AFP)

Une vingtaine de formations politiques soudanaises ont appelé à un changement de régime afin de remédier, notamment, à l’aggravation de la crise économique qui a déclenché le 19 décembre 2018 des manifestations à travers tout le pays. Elles ont notamment appelé au départ du président Omar el-Béchir, au pouvoir depuis 1989. La situation ne peut