On a rencontré Emira Dakhlia, mezzo soprano et chef du chœur de l’Orchestre symphonique tunisien

Emira Dakhlia
Copyrights Orchestre symphonique tunisien

Même quand elle ne fait que parler, une sorte de grâce enchanteresse se dégage de sa voix, dont la douceur est augmentée par l’accent spécial et rieur avec lequel elle parle français. Joueuse de piano dès l’âge de six ans, Emira Dakhlia, jeune Tuniso-Russe qui vit aujourd’hui en Tunisie après avoir reçu une formation musicale