L’UE en pourparlers avec des Etats du Moyen-Orient sur le partage de données entre polices

Moyen-Orient
Riot police stand guard in front of the Cairo Security Directorate in February 2016 (Reuters)

Les projets d’accord entre l’Europe et certains Etats du Moyen-Orient pourraient autoriser un partage de données liées aux croyances politiques et religieuses, à la vie sexuelle et à l’appartenance syndicale de suspects, mais uniquement lorsqu’un tel partage est « strictement nécessaire », rapporte Middle East Eye (MEE). The deal could allow the transfer of data