Plus de 50 journalistes tués dans le monde depuis janvier selon le Comité pour la protection des journalistes

protection des journalistes
BERTRAND GUAY (AFP)

Après Reporters sans Frontières, le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), association à but non lucratif basée à New York, a déploré mercredi les menaces croissantes auxquelles sont confrontés les journalistes à travers le monde, avec un quasi-doublement des journalistes assassinés du fait de l’exercice de leur fonction en 2018. The killings of journalists