Touristes tuées au Maroc : les quartiers des meurtriers présumés marqués par la pauvreté et le salafisme

Touristes
Dans le quartier d’Al-Azzouzia, en banlieue nord-ouest de Marrakech, le 21 décembre 2018. FADEL SENNA / AFP

Lundi dernier, deux touristes scandinaves ont été retrouvées mortes dans une zone montagneuse du sud du Maroc, avec sur leur cou des « signes de violence à l’arme blanche », avaient annoncé les autorités marocaines. Isolée, la région montagneuse où les corps des deux femmes, l’une Danoise, l’autre Norvégienne, avaient été retrouvés est située à