Y aura-t-il un prochain soulèvement arabe ? (Washington Post)

soulèvements arabes
Algerians protest in massive/Mohamed Messara/EPA-EFE/Shutterstock

Les manifestations populaires se multiplient à nouveau au Moyen-Orient. « Quel en est le sens ? » interroge le Washington Post dans une tribune publiée par Marc Lynch. C’est la décision du président sortant Abdelaziz Bouteflika de briguer un cinquième mandat en Algérie la semaine dernière qui rend cette question légitime. En effet, elle a

[Jour pour jour] Huit ans après la révolution égyptienne, quelles conclusions tirer du rôle des médias sociaux dans les manifestations ? (Washington Post)

manifestations
Virginie Nguyen Hoang/AFP/Getty Images.

Il y a huit ans, en ce jour du 25 janvier, le monde entier a été témoin de l’ardeur des manifestants égyptiens exprimée dans les rues et sur les places publiques pour réclamer instamment le changement du régime autoritaire du président Hosni Moubarak. L’événement a déclenché une boule de neige de manifestations et sit-in ultérieurs,

Ce que l’Instance Vérité et Dignité a accompli (et ce qui a mal tourné), selon le Washington Post

Instance Vérité et Dignité
Fethi Belaid/AFP/Getty Images.

La Tunisie a mis en place il y a quatre ans la première commission indépendante dans le monde arabe chargée d’enquêter sur la vérité des violations des droits de l’homme commises par l’ancien régime. Le mois dernier, sa présidente, Sihem Bensedrine, a annoncé la fermeture de la commission et le transfert de ses documents aux

“Je ne peux pas respirer” : Les dernières paroles de Khashoggi avant de mourir

Khashoggi
Mohammed Al-Shaikh/AFP/Getty

“Je ne peux pas respirer”, tels étaient les derniers mots de Jamal Khashoggi avant de mourir le 2 octobre à Istanbul,  a affirmé CNN qui s’appuie sur la transcription d’un enregistrement audio provenant d’une source non citée. La chaîne de télévision américaine  a précisé, toujours selon la même source, que la transcription prouvait bel et

La Tunisie prend le mauvais chemin dans la lutte contre le terrorisme, selon le Washington Post

lutte contre le terrorisme

Revenant sur l’attentat-suicide commis le 29 octobre à Tunis par une Tunisienne de 30 ans, les chercheurs Sharan Grewal et Shadi Hamid, spécialistes du Moyen-Orient au sein du think tank Brookings Institution, ont analysé dans les colonnes du Washington Post les répercussions possibles de cette première attaque terroriste dans la capitale tunisienne depuis 2015 et

Washington Post : « Après la crainte du retour des jihadistes en Tunisie, la menace de ceux qui ne sont jamais partis »

jihadistes

Il y a quelques années, des milliers de jihadistes tunisiens ont afflué sur les champs de bataille d’Irak, de Libye et de Syrie pour rejoindrel’Etat islamique (EI) et al-Qaïda, constituant le premier contingent étranger au sein de ces groupes jihadistes armés. Depuis, les autorités tunisiennes et occidentales ont craint leur retour et le possible chaos

Des universitaires américains optimistes sur les perspectives de démocratisation de la Tunisie

universitaires américains

Une tribune écrite par deux chercheurs américains dans les colonnes du Washington Post, le 20 juillet 2018, met en lumière les perspectives prometteuses d’une transition démocratique réussie en Tunisie, qu’ils estiment « bien meilleures » que celles de pays comme l’Egypte ou la Libye. « Lors des élections municipales de mai 2018 en Tunisie, de

La nouvelle directe adjointe de la CIA sujette à des accusations de torture

CIA

La nouvelle directrice adjointe de l’agence CIA, Gina Haspel, fraichement nommée, a été, outre la première femme en tête du service des opérations clandestine de la CIA, impliquée dans des affaires de torture ayant été commis dans des prisons secrètes à l’étranger. Des doutes ont plané sur elle en 2013 quant à une probable responsabilité