sommet d’Hanoï

Trump et Kim Jong-un parlent de «dénucléarisation» malgré l’échec du sommet de Hanoï

Le dossier épineux du sommet d’Hanoï s’est terminé d’une façon abrupte et sans accord préalable, mercredi. Malgré tout, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump ont convenus de continuer «leurs discussions fructueuses sur la dénucléarisation», selon une dépêche émanant de l’agence officielle nord-coréenne KCNA ce vendredi.

Les deux dirigeants des superpuissances antagonistes  « ont convenus de continuer leurs discussions fructueuses sur la dénucléarisation de la péninsule coréennes et l’amélioration des relations américano-nord-coréennes sans pour autant évoquer l’absence de résultat des deux jours de rencontre à Hanoï.

Tandis que le président américain rejetait la responsabilité de l’échec sur les Nord-Coréens, « affirmant qu’ils avaient exigé une levée totale des sanctions économiques qui leur sont imposées », Pyongyang, de son coté,  démentait ces allégations par la voix de son chef de la diplomatie.

Dans une conférence de presse exceptionnelle organisée après minuit à Hanoï, Ri Yong Ho a affirmé que Pyongyang avait fait une « proposition réaliste » et n’avait demandé qu’une levée partielle et non totale des sanctions.

En échange, la Corée du Nord a offert de clôturer « de manière permanente et de démanteler complètement ses infrastructures de production nucléaire » dans son complexe nucléaire de Yongbyon, a-t-il conclut.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer