Tunisia 2020 : Une mobilisation de la France

Tunisia 2020 : Une mobilisation de la France

0
PARTAGER

La France sera représentée au plus haut niveau politique à l’ouverture de la Conférence internationale Tunisia 2020, le 29 novembre, par le Premier ministre français, Manuel Valls, en visite officielle à Tunis les 28 et 29 novembre 2016. Manuel Valls est arrivé aujourd’hui lundi 28 novembre accompagné d’une importante délégation officielle comprenant entre autres le Président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, le Secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger, Matthias Fekl, le Directeur général de l’Agence française de Développement, Rémy Rioux, le directeur général d’Expertise France, Sébastien Mosneron-Dupin, ainsi qu’une délégation du MEDEF International dirigée par M. Eric Hayat, Président du conseil des chefs d’entreprise France-Tunisie. Au total, plus de 250 hommes d’affaires français participeront à la conférence Tunisia 2020, faisant montre de leur intérêt pour la Tunisie et pour sa relance économique. L’ensemble des secteurs seront représentés, en particulier les secteurs des transports, du numérique, des énergies renouvelables, de la santé, de l’environnement et des services. Des représentants de BPI France, de l’Agence française de Développement (et de sa filiale PROPARCO) mais aussi de Mazars, Eurogroup, Vectorys, Sagemcom, Business&Decision, Denos Health Management, et Faurecia participeront aux panels sectoriels de la conférence. Plusieurs accords et conventions devraient être signés à cette occasion. La forte mobilisation de la France se fonde sur des relations économiques et politiques prospères et de longue date, relations appuyées lors de la visite récente à Paris du Chef du gouvernement tunisien, M. Youssef Chahed. Il s’y était entretenu avec plusieurs personnalités politiques, dont le ministre des affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault avec lequel il a longuement évoqué l’organisation de cette Conférence Internationale et des moyens pour la faire réussir, ayant assuré leur soutien au préalable à travers la mobilisation du fonds de l’Agence Française de Développement (AFD) pour des projets à hauteur de 1 milliard d’euros échelonnés sur 5 ans, ainsi que des questions de coopération sécuritaire et de l’encouragement de la venue de touristes français. La France, qui demeure le premier partenaire commercial de la Tunisie, le premier investisseur, et dont les 1300 entreprises à participation française présentes en Tunisie emploient plus de 135 000 salariés, co-parraine, aux côtés du Qatar, du Canada et de la Banque mondiale, la conférence « Tunisia 2020 » dont elle souhaite le plein succès.

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire