La Tunisie cherche à inscrire la synagogue de la Ghriba sur la...

La Tunisie cherche à inscrire la synagogue de la Ghriba sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

0
PARTAGER

La Tunisie ambitionne d’inscrire la synagogue de la Ghriba, la plus ancienne synagogue en Afrique située à Djerba, sur la liste du patrimoine mondial établie par l’UNESCO.

En effet, selon une déclaration du ministre des Affaires Culturelles Mohamed Zine El-Abidine faite dimanche dernier, la Tunisie a la ferme intention d’inscrire le site, qui un lieu du pèlerinage annuel des juifs venant du monde entier, pour son « caractère culturel et religieux ».

Il a déclaré que la demande d’ajouter Djerba sur la liste du patrimoine mondial mettra en lumière le riche héritage religieux de l’île, qui abrite à la fois des mosquées anciennes, des églises et des synagogues. Toutefois, le délai de l’application n’a pas été précisé.
L’agence culturelle des Nations Unies énumère déjà huit sites répertoriés sur tout le territoire tunisien, dont les médinas de Tunis et de Sousse et la ville de Carthage, qui fût la capitale de l’empire phénicien méditerranéen.

Cette année, près de 3 000 pèlerins juifs ont assisté au pèlerinage, qui a pris fin dimanche dans la bonne ambiance et sous une haute sécurité. Ce chiffre démontre l’augmentation importante du nombre des pèlerins, essentiellement en provenance de l’Europe et de l’Amérique du Nord, et leur confiance en la sécurité tunisienne. A noter qu’avant l’attaque de 2002 menée par Al-Qaïda (21 victimes), le nombre de pèlerins avoisinait les 8000 pèlerins par an.

Les juifs en particuliers d’origine tunisienne, considère que la synagogue de la Ghriba a été fondée en 586 avant J.-C. par des juifs fuyant la destruction du temple de Salomon à Jérusalem.

Notons enfin que le chef du gouvernement Youssef Chahed était présent à la Ghriba dimanche en assurant que « La Tunisie est un pays de plusieurs milliers d’années, avec une histoire d’ouverture profonde à toutes les religions ».

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire