Libye

La Tunisie et la France appellent à un arrêt immédiat des hostilités en Libye

Lors d’un entretien téléphonique, Khemaies Jhinaoui ministre des Affaires étrangères et son homologue français Jean-Yves Le Drian ont souligné mercredi soir, la nécessité de mettre un terme immédiat aux affrontements militaires en Libye, afin de permettre la reprise du processus politique sous les auspices des Nations Unies.

Selon un communiqué émanant du ministère des Affaires étrangères, les deux diplomates ont également appelé la communauté internationale à redoubler d’efforts pour exhorter les différents protagonistes en Libye à mettre immédiatement un terme aux combats.

Dans ce sens, les deux ministres ont réaffirmé le rôle fondamental de l’Organisation des Nations Unies et de son envoyé spécial en Libye, Ghassan Salama, dans le soutien des efforts visant à parvenir à un règlement politique consensuel de la crise libyenne.

Selon la même source, les deux ministres ont convenu de l’importance de la mise en œuvre des résultats de la réunion d’Abou Dhabi, qui a groupé fin février, le président du conseil présidentiel du gouvernement de réconciliation nationale, Faiz Sarraj, et le commandant général de l’armée libyenne, Khalifa Hafter.

Au cours de cette réunion, les deux parties ont souligné « la nécessité de mettre fin à la phase de transition en organisant des élections générales avant la fin de 2019, de maintenir la stabilité de la Libye et d’unifier ses institutions ».

Le ministère a indiqué, toujours selon le communiqué, que l’entretien téléphonique entre Jihnaoui et Le Drian était une occasion de « discuter de divers aspects de la coopération bilatérale franco-tunisienne en plus des échéances bilatérales à venir ».

Rappelons que le chef de la diplomatie tunisienne a tenu, depuis le début des combats en Libye le 4 avril,  une série de contacts et de consultations avec les différentes belligérants, dans le cadre des efforts déployés par la Tunisie pour mettre un terme aux affrontements militaires dans plusieurs régions de la Libye. Il a exhorté les frères libyens à retourner à la table des négociations.

D’un autre coté, le ministère des affaires étrangères avait confirmé vendredi, qu’une réunion des ministres des affaires étrangères tunisien, algérien et égyptien était en cours de préparation à Tunis. L’objectif de cette rencontre étant de  coordonner les efforts des trois pays pour mettre fin aux tensions en Libye et reprendre les discussions politiques.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer