La Tunisie inaugure le service de visa électronique d’ici la fin de...

La Tunisie inaugure le service de visa électronique d’ici la fin de l’année afin de promouvoir le tourisme médical

0
PARTAGER

Selon la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Salma Elloumi Rekik, le visa électronique devrait entrer en vigueur vers la fin de 2017 ou au début de 2018 afin de développer les flux touristiques et faciliter davantage le processus d’obtention des visas pour toutes les nationalités.

En effet, la ministre a déclaré à la TAP qu’une Commission nationale étudie actuellement ce projet qui a été lancé par le Ministère du Tourisme en collaboration avec l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMC) et les Ministères de l’Intérieur et des Affaires étrangères. A noter que Salma Elloumi a fait cette annonce lors du débat «le tourisme de santé en Tunisie : opportunités et défis» organisé vendredi dernier par la Chambre de commerce tuniso-britannique (TBCC) et la Chambre de commerce américaine en Tunisie (AmCham).

Selon des sources officielles, l’objectif est également de promouvoir la destination tunisienne, en particulier auprès des patients africains qui figurent parmi les principaux demandeurs de soins médicaux en Tunisie. Dans ce contexte, elle a rappelé la place mondiale privilégiée de la Tunisie dans le domaine de la thalassothérapie, juste après la France.

En outre, elle a souligné qu’il faut avoir une perception différente du produit touristique tunisien, étant donné que le pays possède plusieurs atouts qui assurent le succès de ce secteur, à l’instar de la compétence, les centres de thalassothérapie, la chirurgie cosmétique, ophtalmique et cardiovasculaire de renommée internationale sans oublier les sources thermales confirmées, en plus d’un excellent rapport qualité-prix.

Lors du débat en question, Elloumi a indiqué que « les exigences en matière de qualité des services deviennent de plus en plus importantes et le professionnel dans ce secteur doit être constamment ouvert aux évolutions et aux besoins du client ».

À cet égard, la ministre a fait référence à la récente publication faite par les départements du tourisme et de la santé d’une feuille de route sur la réception des touristes en quête de soins afin de promouvoir le secteur.

Elle a mentionné que le ministère du Tourisme a également commencé à réviser les critères de certification des centres de thalassothérapie. La nouvelle certification devra garantir une meilleure qualité, renforcer la crédibilité du secteur et rassurer les touristes.

De son côté, Mehdi Ben Abdallah, président de la Chambre de commerce tuniso-britannique (TBCC), a souligné l’importance du visa électronique qui facilitera l’accès des patients étrangers à la Tunisie.

Selon zawya.com, les patients en provenance de certains pays, en particulier africains, doivent aller d’abord dans un autre pays où il y a un consulat tunisien pour obtenir leur visa et venir en Tunisie. L’avantage concurrentiel des prix offerts par la Tunisie se perd ainsi à cause de cette procédure d’où l’idée du visa électronique.

N.B

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire