ambassadeur des Etats-Unis

Tunisie : Le ministre des affaires étrangères reçoit l’ambassadeur des Etats-Unis

Khmaies Jhinaoui, ministre des affaires étrangères a reçu, lundi, au siège de son département, Donald Blome, ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Tunisie, accompagné de la chargée des affaires à l’ambassade US à Tripoli.

Au cours de cet entretien, les deux parties ont discuté des divers aspects de la coopération entre la Tunisie et les Etats-Unis, des moyens de soutenir le partenariat stratégique entre les deux pays et des préparatifs pour les prochaines échéances bilatérales. Il s’agit, notamment, de la deuxième session du Comité économique mixte qui se tiendra à Washington en juin, indique un communiqué du ministère des affaires étrangères.

Jhinaoui a souligné l’engagement de la Tunisie à renforcer les excellentes relations de coopération qu’elle entretient avec les Etats-Unis dans divers domaines, notamment à la lumière des défis économiques, sociaux et de sécurité auxquels le pays est confronté.

Il a également salué le soutien constant et fort des Etats-Unis au processus de transition en Tunisie, soulignant que la prochaine session du Comité économique mixte constituerait un cadre important pour renforcer les échanges commerciaux et les investissements et renforcer la coopération entre les représentants du secteur privé et les hommes d’affaires des deux pays.

De son coté, le diplomate américain a souligné la volonté de son pays de continuer l’accompagnement des efforts déployés par la Tunisie pour surmonter les défis actuels ainsi que sa volonté d’explorer toutes les opportunités qui contribuent au renforcement des relations bilatérales dans les domaines prioritaires de la Tunisie.

La réunion était également une l’occasion pour échanger les points de vues sur l’évolution de la situation en Libye. Jhinaoui a, dans ce contexte, souligné l’importance d’arrêter dès que possible toute escalade militaire et de relancer le processus politique sous les auspices de l’ONU, estimant que la détérioration de la situation dans ce pays frère aurait des répercussions extrêmement dangereuses pour la sécurité et la stabilité de toute la région, indique-t-on de même source.
S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer