Tunisie: l’IFC assiste le CFE dans la facilitation de l’accès aux finances...

Tunisie: l’IFC assiste le CFE dans la facilitation de l’accès aux finances pour les petites entreprises

0
PARTAGER

L’IFC (International Finance Corporation), membre du Groupe de la Banque mondiale, assiste actuellement le Centre Financier des Entrepreneurs de Tunisie (CFE Tunisie), une institution de micro finance, à améliorer l’accès au financement pour les très petites entreprises (TPE), un effort dont l’objectif est de stimuler la croissance économique et la création d’emplois en Tunisie.

L’IFC conseillera le CFE Tunisie sur la façon d’étendre ses prêts et de développer des produits adaptés aux petites entreprises locales. Selon allafrica.com, elle aidera également le CFE Tunisie à mieux gérer les risques, ce qui lui permettra d’étendre le financement vital aux entrepreneurs, un pas essentiel dans la lutte contre la pauvreté. Le prêteur, qui fait partie d’un réseau international de 12 institutions de micro finance, est nouveau en Tunisie. L’institution a tenu une cérémonie de lancement la semaine dernière, qui a comporté des représentants de l’IFC, de l’ambassade du Japon ainsi que de plusieurs clients.

Dans ce contexte Sylvain Bourgelas, PDG de CFE Tunisie, a déclaré : « L’IFC est un partenaire clé pour nous aider à développer nos activités et à améliorer l’accès au financement pour les TPE … Ceci est absolument essentiel pour élargir la portée de la CFE en Tunisie et encourager la croissance économique ».

En Tunisie, environ 2,5 millions de personnes vivent à proximité du seuil de la pauvreté et les taux de chômage élevés persistent. Le secteur de la micro finance se limite à 370 000 personnes. Les banques commerciales n’étant pas en mesure d’aider une grande partie de la population, le segment intermédiaire manquant composé de petites et très petites entreprises offre un potentiel considérable aux institutions de micro finance.

« Avec ce projet, IFC renforce son soutien au secteur de la micro finance, en promouvant le développement de l’esprit d’entreprise et une croissance inclusive en Tunisie », a estimé Georges Ghorra, responsable de l’action de l’IFC en Tunisie.
Ce partenariat s’inscrit dans la stratégie élargie de l’IFC en Tunisie, qui vise à améliorer l’accès aux services financiers pour les micros, petites et moyennes entreprises. Ce projet a été rendu possible grâce au soutien du ministère des Finances du Japon, un pays ami de la Tunisie qui l’a toujours soutenu dans ses projets prometteurs.

N.B

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire