investissement

La Tunisie se prépare à accueillir le Forum sur l’investissement de Tunis

Le ministre tunisien du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Zied Laadhari, a annoncé dans une déclaration de presse, que les préparatifs pour l’organisation du prochain Forum sur l’investissement de Tunis (TIF) qui se tiendra les 20 et 21 juin étaient en cours.

«Un certain nombre de villes économiques mondiales ont réitéré leur soutien aux réformes économiques menées par la Tunisie et ont manifesté leur intérêt pour être présentées aux opportunités d’investissement disponibles dans diverses activités de l’économie » a déclaré à cette occasion M. Laadhari.

Le ministre avait visité un certain nombre de pays européens, en vue de présenter les perspectives d’investissement en Tunisie et s’était entretenu avec des responsables italiens, allemands et français sur les moyens de stimuler les investissements dans le pays.

Par ailleurs, le responsable a présenté le climat et les caractéristiques de l’investissement en Tunisie, ainsi que les réformes adoptées, pour attirer plus d’investissements étrangers et soutenir son image de destination d’investissement prometteuse.

Un certain nombre d’experts économiques craignent que la Tunisie ne renouvelle ses promesses lors de la Conférence Tunisie 2020, organisée en novembre 2016. À l’époque, la Tunisie proposait 64 projets, dont 34 issus de partenariats public-privé. Leur coût supplémentaire est de l’ordre 67 milliards de TND (environ 22 milliards US).

Plusieurs pays s’étaient engagés dans ces projets proposés par le gouvernement par le biais d’investisseurs majeurs et à des fonds internationaux. Cependant, beaucoup de ces projets ne se sont jamais concrétisés.

Saad Boumakhla, expert en économie et en finances, a déclaré que des accords pourraient être signés lors de la prochaine conférence mais que, pour avancer vers la phase d’exécution, il est nécessaire de préparer un environnement propice à l’investissement et de surmonter plusieurs obstacles, tels que la difficulté d’accéder aux régions intérieures.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer