Tunisiens enlevés
ZOHRA BENSEMRA / REUTERS

Tunisiens enlevés en Libye : «Des signes prometteurs»

« Il y a des signes prometteurs dans les négociations en cours avec les parties libyennes, en coordination avec le consulat général de Tunisie à Tripoli, pour libérer les Tunisiens enlevés dans la ville libyenne de Zaouia (14 personnes) dans les deux prochains jours « , a indiqué Mustapha Abdelkébir,  président de l’Observatoire tunisien des droits de l’homme dans un communiqué.

S’adressant aux familles des ressortissants tunisiens enlevés, Abdelkébir a souligné « vos enfants sont en vie et en bonne santé ».

Le frère de l’un des otages tunisiens, originaire de Sfax, a appelé les autorités tunisiennes à  » intervenir d’urgence et efficacement pour libérer les Tunisiens enlevés dans la ville de Zaouia « .

Rappelons que Quatorze ressortissants tunisiens, dont la plupart sont originaires de Sfax travaillant dans la ville libyenne de Zaouia ont été enlevés jeudi dernier par une milice armée libyenne, alors qu’ils étaient en route pour le travail.

Le ministre des Affaires étrangères Khémaies Jhinaoui a souligné lors d’un entretien samedi avec son homologue libyen Mohamed Taher Siala à Munich, la nécessité d’accélérer la libération des ressortissants tunisiens et de garantir leur retour, sain et sauf.

En marge de la 55e conférence de Munich sur la sécurité qui se déroule du 15 au 17 février 2019, M. Siala a affirmé que  » le gouvernement libyen suit de près l’affaire d’enlèvement par une milice armée libyenne de 14 ressortissants tunisiens qui travaillent dans la ville libyenne de Zaouia et veille à en assurer la sécurité « .

Il a également mis l’accent sur l’importance du renforcement de la coordination entre les autorités tunisiennes et libyennes à ce sujet, souligne un communiqué du département des Affaires étrangères.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer