Un collectif anonyme de diplomates français soutient la candidature de Fillon

Un collectif anonyme de diplomates français soutient la candidature de Fillon

0
PARTAGER

Le 21 février 2017, un article intitulé « Présidentielle : sortons du diplomatiquement correct » a été publié par le Figaro par un groupe de diplomates anonymes sous le pseudo de « collectif du Club Vauban ».

Cet article pro-fillon était rédigé dans l’intension de dénoncer les failles de la politique étrangère sous François Hollande tout en apportant son soutien au candidat républicain François Fillion. L’article fait un retour en arrière sur certains incidents ayant eu lieu sous le quinquennat de Hollande en matière de politique étrangère. Il tente ainsi de rendre compte des « gaffes stratégiques et diplomatiques » commises sous le président de gauche. Si certains des arguments sont fondés, d’autres semblent comporter des anachronismes ou manquer de précision. En voici quelques exemples :
L’échec de la politique étrangère envers la Syrie… à qui la faute ?
Le collectif des Vauban (nom d’un café situé derrière les Invalides) critiquent la politique de François Hollande envers la Syrie, en guerre contre Daech. En effet, selon le collectif, le président français aurait misé très tôt sur « la chute » de son homologue Al-Assad, écartant ainsi les français des négociations actuelles autour de la question syrienne. Ils oublient cependant que cette politique a été élaborée en avril 2011, par Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères du gouvernement …Fillon.
L’Arabie Saoudite et le Qatar, à ne pas toucher…
Dans leur article, les diplomates fillonistes reprochent l’omission d’ « informations faisant état des centaines de millions de dollars déversés par des financeurs privés de pays du Golfe en faveur d’islamistes armés ». Cependant, ils négligent de mentionner que Fillon, lors de son discours du 29 janvier (qui traite de la politique étrangère en essayant de clarifier les « relations avec les Etats qui abritent les doctrinaires de l’islam radical »), il omet volontairement de citer en exemple le Qatar et l’Arabie Saoudite, des mots qui figuraient bel et bien dans le texte du discours, selon France Info.
L’affaire des ambassadeurs dits thématiques…
Il s’agit de 22 ambassadeurs « dit thématique » entretenus à grand frais pour se pencher « sur des sujets parfois ésotériques ». En effet, il est tout à fait légitime de critiquer l’existence de ces fonctions de hauts cadres de l’Etat dont la responsabilité n’est jamais définie. Toutefois, ces ambassadeurs étaient au nombre de 28 sous le gouvernement Fillon, l’un d’eux était d’ailleurs « ambassadeur chargé de la bioéthique et de la responsabilité sociale des entreprises », une fonction dont on ignore l’intérêt.
Faiblesse de l’influence de la France sur la scène européenne…
Les fillonistes regrettent que l’influence française sur la scène européenne soit si « faible » et que sur douze postes de hauts cadres européens, les français « n’en occupent aucun ». Néanmoins, ce fait remonte à avant 2012, et les critique constantes et acerbes de Sarkozy à Bruxelles (siège de l’UE), n’ont pas forcément favorisé les candidatures des politiciens français.
Notons enfin que parmi les diplomates qui ont coécrit l’article, figurerait François Richier, ancien conseiller stratégique de Nicolas Sarkozy et actuel ambassadeur en Afghanistan. Il s’agit du fonctionnaire d’Etat le mieux rémunéré, avec 30.000 euros/ mois comme salaire.

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire