diplomate tchadien

Un faux diplomate tchadien arnaque des centaines de pèlerins algériens

En se faisant passer pour un diplomate tchadien à Alger, un escroc résidant en Algérie depuis 17 ans a dupé non moins de 224 candidats algériens au Hadj, qui lui ont transféré sur son compte bancaire d’importantes sommes d’argent. L’arnaqueur, après avoir usurpé l’identité d’un diplomate de son pays, s’était présenté à l’agence de tourisme et de voyage Medna, basée à Ghardaïa, en Algérie, pour proposer un partenariat consistant à trouver 224 pèlerins désirant se rendre à la Mecque et à compenser une partie de leurs frais par ceux des ressortissants tchadiens résidant en Algérie et n’ayant pas les moyens pour accomplir le rite du Hadj, d’après la chaîne Alger 24.

Rentré au Tchad avec 5,8 milliards de centimes (plus d’1,5 milliard de dinars tunisiens), Vidal Bennett s’était présenté, passeport diplomatique à l’appui, comme le « responsable de la communauté tchadienne en Algérie », assurant par ailleurs qu’il entretenait des relations étroites avec l’ambassadeur d’Arabie saoudite en Algérie. Sa proposition de « cession [à l’agence de voyage Medna], contre paiement, d’une partie du quota de ressortissants tchadiens pour le Hadj à des Algériens » a ainsi pu paraître plausible et recevable à ses victimes, explique le site d’information Algérie Focus. L’agence de voyage a alors établi une liste de 224 hadjis algériens qui ont par la suite versé d’importantes sommes d’argent par virement bancaire sur le compte de l’escroc.

« Les responsables de l’agence, après s’être rendu compte de l’arnaque, ont déposé plainte. Le ministère algérien des Affaires étrangères a alors alerté les autorités tchadiennes. Le mis en cause a été arrêté, dans un aéroport à N’Djaména, il y a quelques jours, alors qu’il se préparait pour embarquer pour l’Arabie Saoudite. Il devra être jugé au Tchad incessamment », explique encore Algérie Focus.

L’Algérie dispose d’un quota de 40 000 pèlerins autorisés à se rendre aux lieux saints de l’Islam pour l’année 2018. Mais les candidats au départ pour la Mecque sont de plus en plus nombreux, ce qui pousse certains d’entre eux à se rendre dans d’autres pays ou à utiliser d’autres moyens pour accomplir le Hadj.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer