hamburger

Un hamburger à l’harissa tunisienne fait fureur à Los Angeles

Aux cours de ses périples gastronomiques, Barbara Hansen, du magazine LA Weekly, semble être tombée sous le charme d’un hamburger d’inspiration tunisienne.

En effet, dans un article intitulé «Spicy Burgers and Black Bao: The Best of L.A. Food & Drink 2018: West»,  la chroniqueuse culinaire se confie : «Cet hamburger est épicé à l’Harissa, une pâte de piment rouge piquante originaire d’Afrique du Nord. Il s’agit d’un sandwich inspiré de la Tunisie, lieu de naissance d’Alain Cohen, chef-propriétaire du restaurant Harissa, l’endroit à visiter pour découvrir ce burger. Cohen mélange de l’harissa avec du bœuf cuit aux herbes. Il badigeonne ensuite le pain avec de l’harissa et de la mayonnaise, pour plus de consistance. Pour agrémenter le tout, il y ajoute un zeste de citron confit, des oignons à la sauce balsamique et des tomates grillées !».

La journaliste précise également, que le Chef Cohen fabrique son harissa «dans la plus pure tradition tunisienne : avec du piment rouge, des épices, de l’ail et du sel».

Situé à Los Angeles (Californie), le restaurant HARISSA  est une sorte d’hommage aux origines tunisiennes du chef Alain Cohen, au restaurant parisien de sa famille et à ses expériences culinaires américaines.

Alain Cohen a baptisé son restaurant en référence à la célèbre pâte épicée tunisienne. D’ailleurs, le site web du restaurant explique l’amour inconditionnel du chef pour ce condiment, qui fait office de sauce nationale en Tunisie : « La valeur de la harissa en Tunisie est telle qu’on lui attribue, selon la légende, le récit d’une vieille femme disant qu’un mari peut juger les affections de sa femme en fonction du nombre de piments forts qu’elle utilise pour préparer ses repas».

S.B.N.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer