IMA

Un week-end dédié à la Tunisie sera organisé en octobre 2018 à l’IMA (Paris)

L’Institut du Monde arabe (IMA), situé dans le 5e arrondissement de Paris, accueillera un week-end de concerts dédié à la Tunisie les 19, 20 et 21 octobre 2018. A travers trois concerts, l’IMA a pour ambition de faire redécouvrir la Tunisie et sa culture musicale variée puisque les artistes qui se représenteront sur scène sont issus de différents univers. Plusieurs types de musique seront effet joués par ces artistes à l’inventivité reconnue : du traditionnel au contemporain en passant par des musiques hybrides aux mélanges cosmopolites.

Le site « Sortir à Paris » a détaillé le programme :

• Quatuor Zied Zouari – Sfax au cœur

Le vendredi 19 octobre 2018 à 20h dans l’auditorium (niveau -2)
Avec Zied Zouari (violon alto) accompagné par Julien Tekeyan (batterie, percussions), Abdurrahman Tarikci (basse) & Ghassen Fendri (guitare quart de ton).

« Sous le signe du dialogue des cultures, Zied Zouari, violoniste de haute volée, ouvre la musique de ses racines sur d’autres horizons, entre Inde, Maghreb et Iran. »

• Ÿuma
Le samedi 20 octobre 2018 à 20h dans l’auditorium (niveau -2)
Formé de Sabrine Jenhani (chant et compositions) et Ramy Zoghlami (chant, guitare et compositions), le duo Ÿuma a surgi sur la toile fin 2015, avec des mashups (mélange de deux ou plusieurs titres en une seule piste) originaux de chansons orientales et occidentales.

« Leader de la musique alternative tunisienne, Ÿuma se promène entre mystiques orientaux d’antan, folk-soul acoustique, désert blues féroce et musique néo-arabe fébrile… Le précieux héritage multiséculaire y prend un sacré coup de jeune ! »

• Sonorités rock et tradition tunisienne avec Sabry Mosbah
Le dimanche 21 octobre 2018 à 17h dans l’auditorium (niveau -2)
Première partie : présentation de Walid Ben Selim et d’Alchimix, finalistes du prix Musiques d’Ici 2018.

« De par son style rock et ses textes poignants, Sabry Mosbah s’est imposé comme l’un des plus brillants représentants de la chanson tunisienne actuelle. 2017 voit la sortie de son premier album, Asly (Mes racines). Il y fait état, en dialecte tunisien, de ses influences musicales multiples, celles du patrimoine tunisien de son enfance et des sonorités rock et folk. »

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer