Via AFP

Une application mobile pour détecter les contaminations par le coronavirus

Des étudiants tunisiens sont en train d’œuvrer à créer une application mobile visant à venir en aide aux autorités sanitaires dans le cadre de la stratégie de lutte contre la propagation rapide du coronavirus. Il s’agit d’un groupe d’étudiants de l’INSAT (Institut national des sciences appliquées et de technologie), aidés par leur professeur Mustapha Hamdi.

Repérée par Réalités, une interview accordée par M. Hamdi à la radio Jawhara FM ce vendredi 27 mars, précise que l’application sur laquelle travaille son groupe d’étudiants permettra de détecter les symptômes, à la fois semblables et plus complexes que ceux de la grippe saisonnière, du Covid-19, grâce à l’imagerie médicale. Un système technologique qui sera surtout basé sur l’intelligence artificielle.

تطبيقة لإكتشاف فيروس كورونا : طلبة تونسيون يعكفون على تطويرها

Publiée par Jawhara FM sur Vendredi 27 mars 2020

Il a également précisé que la création de cette future application s’inscrivait dans le cadre d’une initiative du ministère de l’Enseignement supérieur qui a encouragé à la prise d’initiatives pour détecter et enquêter sur le nouveau coronavirus afin de trouver des solutions innovantes pour enrayer sa propagation. Selon ses estimations, le logiciel, en recevant des images de cas de contamination positifs, pourra alimenter la base des données afin de le rendre plus efficace.

Un outil pour détecter la covid-19 par intelligence artificielle développé à l’INSAT

Un outil pour détecter la covid-19 par intelligence artificielle développé à l’INSAT#CORONAVIRUS : RESTEZ CHEZ VOUS !

Publiée par RTCI sur Vendredi 27 mars 2020

Intervenant également sur RTCI, il a indiqué que des études menées en Chine ont montré que l’imagerie médicale pouvait donner de meilleurs résultats que ceux de la méthode traditionnelle consistant à analyser des échantillons, les traces laissées sur les poumons par cette infection qui provoque des difficultés respiratoires pouvant être mieux analysées par les radiologues. L’application serait accessible aux médecins pour les aider à analyser les images scannées, aidés en cela par les techniques de l’intelligence artificielle qui pourra réduire la marge d’erreur et ainsi améliorer le dépistage, tout en permettant une réduction des coûts de dépistage.

N.B.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer