Wallyscar, la première voiture tunisienne qui a séduit le public international

Wallyscar, la première voiture tunisienne qui a séduit le public international

0
PARTAGER

Nous commençons à la voir circuler sur nos routes, une voiture aux allures robustes, tout terrain, haute mais de petite taille, d’où une capacité étonnante à s’adapter à la circulation en ville comme sur des pistes moins sures ou des sentiers agricoles perchés dans les hauteurs.
Qui sont les frères Guiga, co-fondateurs de Wallyscar ?
En effet, il s’agit du petit bijou tunisien imaginé et réalisé par les frères Zied et Omar Guiga, tous deux dans la trentaine. Zied, 39 ans, le concepteur et fondateur de Wallyscar, a imaginé une voiture inspirée des modèles américains de la Jeep, indémodables et toujours fashion, surtout pour les hipsters et les jeunes amoureux de la nature vivant en ville. Cette voiture compile plusieurs atouts qui peuvent s’adapter parfaitement au mode de vie des jeunes d’aujourd’hui. Omar Guiga, 31 ans, a raconté les débuts de l’entreprise dans un programme TV, diffusé sur Tounesna : « Moi qui avait un diplôme en hôtellerie, ma mère voulait que je puisse trouver un poste tranquille et stable dans un hôtel ou au ministère du Tourisme. Mon père quant à lui avait une vision différente. Au début quand j’ai confié à mon père que je comptais abandonner le projet, il était particulièrement déçu. Le voir ainsi m’a alors incité à poursuivre, pour être à la hauteur de sa confiance en moi ».
Les débuts de Wallyscar
Le rêve des deux frères qui est devenu réalité a commencé en 2006. En effet, dans un esprit audacieux, les frères Guiga ont lancé la société Walltscar, premier constructeur Arabe et Africain enregistré à la Society of Automobiles Engineers Organisation (SAE Org). En mars 2009, la PME ambitieuse homologue son tout premier véhicule auprès du service des Mines Français aux normes européennes et ainsi débute sa commercialisation l’année suivante.
Avec l’avènement d’Octobre 2010, l’Association des Inventeurs et Fabricants Français récompense la Izis au Salon International de l’Invention. Le Salon de l’Automobile à Paris en Octobre 2008 et 2012 seront deux rendez-vous importants dans la jeune histoire de la marque; l’Izis y confirmera son succès auprès du public international.
Ainsi, le véritable lancement aura lieu grâce au Salon de Paris, quand les frères Guiga ont eu leurs premiers clients, principalement des français, mais aussi des italiens, des allemands et d’autres qui ont payé à l’avance permettant le financement du projet.
Le projet et la voiture Wallycars
Etabli à Ben Arous, la première usine de fabrication d’automobile tunisienne emploie vingt techniciens et s’étend sur 2000 mètre carré. L’assemblage des pièces découpées au laser s’effectue principalement à la main selon des normes précises, sur trois étapes, quatre techniciens travaillant cent heures, soit durant une semaine, délivre une Wallyscar prête à rouler.
Concernant la voiture, elle est dotée d’un moteur identique à celui qu’on trouve sur des voitures françaises à succès à l’instar de la Citroën C3 ou encore de la 206. Elle est d’une puissance fiscale de 5 CV, légère et économique, avec des dimensions pratiques de 1m70 sur 3m90, donnant un sentiment de confort et de sécurité. Le premier modèle baptisé Iris, peut atteindre les 158km/h avec de véritables capacités tous-terrains. Côté design, c’est là que la première SUV tunisienne se distingue. Disponible en plusieurs couleurs (Bleu, blanc, rose, marron, noir, etc…), elle possède un style unique bien à elle, retro, qui rappelle fortement les années 80 et leur ambiance de fête permanente. Les frères Guiga offrent d’ailleurs plusieurs services design adaptés, susceptible de personnaliser la voiture pour tout client le souhaitant.
L’intérieur, cuir, simple, confortable avec des siège en cuire, la climatisation et autres options sans exagération. Choix du constructeur, la voiture n’embarque pas de la technologie lourde et sophistiqué, afin de garder l’aspect pratique de la voiture, et faciliter et minimiser le coût de son entretien.
Sa conduite est agréable et sa consommation est faible, il s’agit d’une nouvelle Sucess Story tunisienne, qui a déjà séduit l’Europe. Ainsi, la première SUV tunisienne semble être à l’image de ses créateurs, capable de tout à coût réduit.
N.B

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire