Wattnow

Wattnow : la startup qui promet de réduire la facture énergétique en Tunisie

Une mauvaise gestion de la consommation d’électricité engendre un gaspillage d’énergie pouvant aller jusqu’à 30 % et il n’existe actuellement aucun moyen pratique de mesurer les coûts croissants de l’énergie. En effet, les factures d’énergie ne sont souvent pas détaillées et manquent d’informations pertinentes, ce qui représente un bloc de coûts important pour les moyennes et grandes entreprises. Partant de ce constat, le fondateur de la startup Wattnow ainsi que ses collaborateurs se sont fixé comme mission, en 2016, d’aider les entreprises et les exploitants d’immeubles à visualiser leur consommation en temps réel et à réduire leur facture d’électricité dans différents types de locaux, commerciaux ou résidentiels. Par cette initiative prometteuse, la startup vise également à limiter les émissions de gaz carbone dans une optique de promotion de la responsabilité environnementale.

« Nous proposons une solution de surveillance en temps réel pour les entreprises et les particuliers avec une interface facile et accessible, activée par des algorithmes intelligents fournissant des notifications et des recommandations basées sur les données » transférées par un petit boîtier préalablement installé dans le tableau électrique du consommateur, indique ainsi cette jeune entreprise sur son site Internet. Pour en savoir davantage sur le cœur d’activité de Wattnow, Le Diplomate Tunisien a rencontré Issam Smaïli, ingénieur en systèmes embarqués et fondateur de Wattnow, et Yomna Sfaxi, directrice du département Marketing de Wattnow.

Le Diplomate Tunisien : Quels ont été les débuts de Wattnow et comment êtes-vous parvenus à financer votre projet ?

Issam Smaïli : Lorsque cette plateforme n’existait que sous la forme d’un projet embryonnaire, c’est le programme régional d’accélération de startups Flat6Labs qui avait pris en charge la phase d’accélération afin de faire connaître la portée innovante de Wattnow aux investisseurs. Wattnow est ensuite arrivé troisième au concours mis en place par la fondation BIAT, intitulé Bloom Masters, un concours qui nous avait permis d’empocher 20 000 dinars. Le business angel Noomane Fehri nous a également épaulés pour nous mettre en contact avec un vaste réseau d’investisseurs et faire connaître notre activité. C’est ainsi que l’OTF (Oman Technology Fund) s’est intéressé à notre solution. Il est d’ailleurs prévu que nous opérions prochainement, avec l’OTF, une levée de fonds. D’autres levées de fonds sont également prévues, mais je ne peux pas en dire davantage tant que ces dossiers sont en cours de négociation…

Actuellement prodiguée aux entreprises, votre solution technologique de gestion de la consommation d’électricité permet de réaliser des économies importantes… Comment ce système de monitoring fonctionne-t-il ?

Yomna Sfaxi : Le principe de base de l’initiative Wattnow est qu’on ne peut contrôler ce qu’on ne peut mesurer. L’électricité constitue le poste de dépenses le plus important au sein des entreprises et des ménages tunisiens. Cet état de fait a amené le fondateur de Wattnow à développer un système de monitoring d’énergie électrique qui vise à optimiser la consommation d’électricité et éviter le gaspillage. La solution comprend un hardware et un software et constitue ainsi un outil d’analyse de la consommation d’énergie. La plateforme en ligne comporte les données que le boîtier aura transférées au serveur (le cloud) et qui permettront aux utilisateurs d’avoir une idée précise sur l’origine de leur surconsommation en électricité via un tableau affiché sur le software. Wattnow assure par ailleurs un accompagnement du client dans sa politique d’économie d’énergie via une génération de rapports et de recommandations.Wattnow

Issam Smaïli : Notre équipe de recherche et développement s’emploie actuellement à développer et rendre facile d’utilisation la plateforme software qui permet aux utilisateurs de contrôler en temps réel leur consommation d’énergie afin de prendre les mesures qui s’imposent pour la maîtriser, les entreprises étant dotées d’équipes dédiées à l’analyse des données que notre plateforme connectée au device leur prodiguent. Concrètement, il s’agit simplement d’installer en quelques minutes le boîtier-compteur sur le tableau électrique. Ce boîtier pourra, grâce à son équipement, se connecter à une plateforme en ligne que l’utilisateur peut télécharger sur Internet. Les économies peuvent aller jusqu’à 10 % dans certains secteurs comme les télécommunications. Au sein des résidences privées, elles peuvent atteindre jusqu’à 30 %. Toute initiative s’inscrivant dans une démarche de responsabilité environnementale doit donc prendre en considération cette donnée importante.

 

La solution Wattnow sera-t-elle bientôt accessible aux particuliers ?

Yomna Sfaxi : Wattnow est pour le moment limité à un usage business, mais nous envisageons en effet de généraliser l’utilisation de ce système aux particuliers. Mais avant d’en arriver là, nous voudrions développer le système à partir du retour d’expérience et des observations de nos entreprises clientes dans le but d’en optimiser l’utilisation et de le rendre encore plus accessible et ergonomique pour les utilisateurs « profanes ». Le géant des télécommunications Orange a été notre premier client. L’UBCI figure également parmi nos entreprises clientes confirmées. Nous comptons ainsi faire valoir les économies réalisées par ces grandes entreprises pour conscientiser les particuliers à propos de l’importance de la réduction de la facture énergétique sur le plan économique et environnemental.

Issam Smaïli : Puisque Wattnow mesure le signal général grâce à un algorithme, il peut détecter la consommation des appareils pris séparément, ce qui aidera considérablement l’utilisateur à identifier ceux des appareils installés chez lui qui consomment le plus : c’est le cœur de notre technologie. Cet outil d’analyse qui s’appuie sur l’« energy desagregation » permettra de limiter le nombre de capteurs, ce qui simplifiera davantage l’installation et l’utilisation de la solution, la rendant non intrusive tout en étant abordable. Le boîtier devrait ainsi coûter 200 à 300 dinars, avec un bon retour sur investissement, car les économies d’énergie seront bien plus importantes.

Outre la fourniture de cette solution intelligente aux particuliers, quels sont les objectifs de Wattnow sur le long terme ?

Issam Smaïli : Notre équipe envisage d’implanter durablement cette solution en Tunisie avant de s’étendre au reste du continent et à la région MENA. Cette perspective a d’ailleurs déjà commencé à prendre forme puisque nous sommes, depuis peu, présents à Oman, où une entreprise a adopté la solution Wattnow. Enfin, nous prévoyons aussi de développer des produits innovants complémentaires pour renforcer la précision du calcul du gaspillage énergétique.

Propos recueillis par N.B.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer