Hodeïda

Yémen : les enfants de l’hôpital de Hodeïda menacés par une mort imminente (Unicef)

Les violents combats qui font rage dans la ville portuaire yéménite de Hodeïda se rapprochent maintenant dangereusement de l’hôpital Al Thawra, mettant ainsi en danger la vie de 59 enfants, dont 25 qui se trouvent au sein de l’unité de soins intensifs, a prévenu l’Unicef ce mardi 6 novembre.

« Le personnel médical et les patients à l’hôpital ont confirmé avoir entendu des bombardements et des tirs nourris », a affirmé la directrice générale de l’Unicef dans une déclaration publiée mardi. Henrietta Fore a également souligné que l’accès vers et depuis l’hôpital, le seul qui fonctionne dans la région, est désormais très difficile. Il serait en particulier dramatique pour les enfants que l’hôpital Al Thawra soit impliqué dans les combats, a alerté Mme Fore. Selon l’Unicef, Hodeïda et les gouvernorats voisins abritent 40 % des 400 000 enfants du pays qui souffrent de malnutrition sévère. Certains des plus atteints ont besoin de cet hôpital où ils sont emmenés pour des soins urgents.

Le Fonds a par ailleurs signalé que les combats se seraient également intensifiés autour du port de Hodeïda, par lequel sont livrés 80 % des fournitures humanitaires, du carburant et des importations commerciales yéménites, indispensables pour la survie de la population. Si le port est endommagé ou bloqué, le bilan en vies humaines pourrait ainsi être catastrophique, a également mis en garde l’Unicef. « Le port de Hodeïda où arrive l’aide alimentaire et humanitaire est essentiel pour le Yémen », affirme l’organisation onusienne.

« L’Unicef appelle toutes les parties à cesser les hostilités à proximité de l’hôpital, à veiller à ce que les civils puissent y accéder en toute sécurité et à respecter leurs obligations légales consistant à mettre fin aux attaques contre les infrastructures civiles, notamment le port de Hodeïda », a conclu Henrietta Fore.

N.B., avec ONU Info

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer